Montessori et Es-En-Ciel

Depuis sa création en mai 2009, l’école Es-en-Ciel accueille et accompagne les enfants d’âge maternel (2/5 ans) et élémentaire (6/10 ans). À partir de la rentrée de septembre 2015, Es en Ciel a intégré des élèves de secondaire (11/14 ans).

1. Objectifs généraux

Le projet Es en Ciel est avant tout un moyen de permettre à l’enfant de se construire dans son individualité.

Qui suis-je réellement ? Où est ma place ? Où je me place ? Comment puis-je être au service des autres ? Cette construction de soi passe nécessairement par une connaissance approfondie de soi- même.

Quatre axes sont privilégiés :

1er le psychisme

2e le corps

3e l’intellect 

4e l'ouverture sur le monde

1.1 Le psychisme

Es en Ciel a pour objectif de donner à l’enfant toute sa dimension d’individu. L’enfant est  une personne unique, munie de sa propre subjectivité et de ses propres points de vue.

Le programme pédagogique de l'établissement s'appuie sur l'articulation entre le développement des capacités intellectuelles, des acquis fondamentaux et la prise en compte de l’individualité de l'enfant, de son développement personnel, de ses émotions et de son humanité.

A ce titre, l'établissement met en place une écoute individualisée de l'enfant par :

  • l'acceptation de soi dans le succès ou dans l'erreur, par la valorisation, le sentiment de sécurité et l'absence de jugement de valeur,
  • la mise en place d'espaces d'échanges au sein du groupe (conseil des enfants, gestion des conflits par des outils de médiation…).
  • des ateliers de communication et de gestion des émotions (méthode ESPERE)
1.2. Le Corps

À l'école, le corps est à la fois un vecteur, mais plus encore un acteur à part entière des apprentissages. À ce titre, il est à la fois un moyen et fin en soi, incontournable à maîtriser dans ses fonctions, son langage, ses possibilités.

La dimension corporelle est présente dans la pédagogie de l'établissement :

  • comme sujet d'apprentissage : connaître son corps, ses possibilités et ses limites par la biologie (le corps humain et de ses fonctions, atelier « squelette » ..)
  • comme sujet d'expériences et de réflexion autour du corps, levier à mobiliser quels que soient les apprentissages : travail sur les sensations et les perceptions, exercices de motricité, relaxation, yoga...
1.3. L'intellect

Au niveau intellectuel, le projet d'établissement s'appuie sur l'idée que l'enfant doit être révélé à lui-même, surtout en cycle 1. Pour ce faire, les éducateurs mettent en œuvre une pédagogie qui s'appuie sur :

  • Le processus d’essai et d’erreur, y compris dans sa façon d’être.

Nous sommes tous munis de nombreuses capacités. Par le processus d'essais et d'erreurs, nous faisons le discernement entre les capacités qui nous serviront dans l’immédiat, celles à garder pour plus tard, celles dédiées au pratique et au quotidien et celles qui nous serviront pour construire la société dans laquelle nous évoluons...

Dans les classes de collège, cet accompagnement est complété par des séances de coaching.

  • L’autonomie : je sais faire seul pour aider  les autres.

Le juste équilibre entre structure et liberté est un des leviers de l'autonomie des enfants. Cette autonomie est présente dans le cadre de leurs apprentissages, dans l'organisation de leur travail, leur implication dans la vie de l'établissement. De plus, cette autonomie favorise aussi l'entraide entre les enfants à la fois dans les apprentissages et les gestes quotidiens.

  • Le contrat :

Nous passons petit contrat avec l’enfant (planning de travail). Ce contrat permet à l’enfant l’apprentissage de la gestion de son temps, de sa fatigue, de ses besoins. Au travers de ce contrat, nous travaillons l’engagement. L’enfant ne peut s’engager que s’il est dans un univers de sécurité car respecté, s’il se sent libre car volontaire. Il le rend actif et disposé dans ses apprentissages et mieux disposé.

2. La pédagogie de l'établissement Es-en-ciel

2. 1 Une pédagogie mixte

Les Instructions Officielles du Ministère de l’Éducation Nationale sont prises en compte en cycles 2 et 3 et suivies en cycle 4. Les recommandations et directives, concernant les apprentissages fondamentaux et les approfondissements, sont intégrées au projet pédagogique comme objectifs en terme d'acquisitions.  Pour y répondre, l’école utilise une pédagogie mixte à forte dominante Montessori.

L'organisation de l'école, le suivi individualisé des élèves, la méthode Montessori permettent aisément de répondre aux objectifs visés par les Instructions Officielles voire de les dépasser. L’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences est garantie à la fin de chaque cycle.

Toutes les leçons proposées selon la méthode Montessori utilisent des cas concrets, en emmenant l’enfant à la déduction. Grâce à la répétition récurrente, l'enfant se familiarise avec les concepts étudiés. L’année est clôturée par la révision des fiches de l’Education Nationale afin de valider les acquis.

En cycle 3 et 4, de manière progressive, du travail à la maison est proposé (poésie à apprendre, exercices d'histoire, exposés à préparer...). En CM2 et cycle 4, des devoirs sur table sont aussi réalisés dans les différentes matières.

2.2 Une pédagogie active

La pédagogie d’inspiration Montessori  a recours à un matériel spécifique (cubes, puzzles, formes géométriques, alphabet mobile, etc.) que les enfants manipulent pour maîtriser les savoirs fondamentaux.  Les apprentissages passent ainsi par l'expérimentation concrète où l'enfant est acteur de son propre enseignement.

Par ailleurs, l'établissement développe un enseignement interdisciplinaire par des jeux, des ateliers d’art, de sport, de langues et de travaux manuels. Les projets de création de journal, de pièces de théâtre, de spectacles de danse, de montages d’expositions font partie intégrante de cette pédagogie active. Il en va de même pour les activités de jardinage, de constructions et de jeux extérieurs. Tous les moyens sont mis en œuvre pour donner libre cours à la créativité de l’enfant lui permettant un développement harmonieux.

Au cycle 4, ces expériences sont renforcées par la découverte de métiers manuels par le biais d'ateliers de formation. Cette première immersion concrète dans le monde professionnel ouvre des perspectives sur l'orientation professionnelle future, concourt à responsabiliser l'enfant comme futur adulte actif et autonome et permet de développer des compétences manuelles.

2. 3 Une pédagogie adaptée

Par l'individualisation des apprentissages et l'autonomie, la pédagogie Montessori est adaptée à tous les enfants. Les enfants précoces ou ceux rencontrant diverses difficultés d’apprentissage (développement psychomoteur, troubles « dys » etc.) s'épanouissent favorablement par cette méthode d’enseignement. De plus, l'établissement propose une aide individualisée de soutien éducatif pour les enfants se trouvant en phase de difficultés scolaires. Attention, un enfant présentant un problème psychomoteur peut nécessiter une aide externe (AVS) lors du travail avec le matériel. Il va de même, si l’enfant a des problèmes d’organisation et/ou d’autonomie. Il est impératif d’établir des liens de communication et d’échange réguliers. Les éducateurs sont, de façon générale, assez disponibles pour cet accompagnement.

2. 4 L’environnement psychoaffectif : bienveillance, cadre et liberté

L’école offre un cadre respectueux pour l’enfant : respect de ses besoins, de son développement, autonomie et écoute. L’adulte est initiateur d’une collaboration active avec les enfants. Il se fixe par ailleurs une ligne de conduite à tenir avec les enfants, définie rigoureusement dans une charte par l’équipe pédagogique (voire annexe).

L’objectif principal de l’établissement   Es- en-Ciel  est de permettre à l’enfant de gérer seul – et de façon naturelle - son apprentissage et ses connaissances tout en évitant le plus possible l’impact de l’adulte. L’enfant est placé dans un contexte où il a le temps nécessaire pour réaliser ses découvertes et ses observations, grâce à  la création d’une ambiance.

Cette ambiance est notamment permise par l’organisation matérielle de l’apprentissage  (ameublement proportionné à l’enfant, présentation de matériels pédagogiques permettant à l’enfant d’évoluer au libre choix de ses occupations et de ses mouvements), et par la bienveillance des éducateurs.

L’éducateur est présent, mais non prégnant. Il fixe les limites et le cadre. Il encourage et sollicite l’enfant en présentant les différentes possibilités d’ateliers, de matériels pédagogiques adaptés à son niveau de maturité.

L’ambiance vise à responsabiliser l’enfant afin d’en faire l’acteur de son développement intellectuel et affectif. Il est également important que les parents soient sensibilisés à la démarche éducative de l’école, au suivi évolutif de leur enfant et invités à y participer activement.